top of page
  • Photo du rédacteurMarie Hilaire

Le microbiote intestinal et la naturopathie


Le microbiote intestinal est l’ensemble des micro-organismes ou microbes qui peuplent notre intestin. Il existe des bactéries bénéfiques et d'autres pathogènes.



Naturopathie - réflexologie plantaire - cenon - lormont - bordeaux - microbiote intestinal
Un déréglement du microbiote peut causer des douleurs intenses



La composition du microbiote


À la naissance: C’est à la naissance que le microbiote va se mettre en place et que le mode d’accouchement aura une influence sur la future flore intestinale du bébé.


Par voie naturelle il sera aussitôt au contact des bactéries vaginales et anales de sa maman. Par césarienne, le microbiote s’implantera plus tardivement. Les espèces qui vont coloniser le nouveau-née représentent environ 90 % de sa future flore.

Le mode d’allaitement aura également un impact important. Le lait maternel contient plus de 300 sortes de bactéries différentes. C’est le meilleur prébiotique qui puisse exister.


Pendant l'enfance: Le microbiote mettra environ 3 ans à se diversifier et à se constituer. L'alimentation, hygiène, environnement et médicaments pris par l'enfant auront un impacte.


Adulte: Il se développera et se stabilisera, il pourra rencontrer des perturbateurs à son équilibre.


Personnes âgées: Il s’appauvri fréquemment suite à des modifications alimentaires, médicaments, altération de la composition du mucus ou changements physiologiques.


 

Les différentes flores


Chaque individu possède sa propre flore, qui sera composée en fonction de différents paramètres, on distingue 2 flores différentes.



  • La flore de fermentation: Elle a lieu dans la deuxième partie de l’intestin grêle jusqu’au côlon transverse. C’est là que sont fermentés les glucides complexes et les fibres. Ces fermentations dégagent des gaz non odorants et empêchent le développement des pathogènes. La flore de fermentation est donc une flore protectrice.


  • La flore de putréfaction: Elle se situe au niveau du côlon descendant. C’est à ce niveau que l’on retrouve les protéines non digérées. Soit le repas a été trop riche en protéines, soit il y a eu défaut de mastication. Cette putréfaction dégage des gaz malodorants et favorise les bactéries pathogènes. En excès, elle irrite le côlon et forme des substances toxiques pour le foie.


Chaque flore doit rester à sa place. Il est essentiel de manger suffisamment de fibres et de ne pas faire de repas trop riches en protéines.



 

Les rôles du microbiote


Digestion: Il contribue à une bonne épaisseur de la muqueuse, à la taille des villosités et à une bonne surface d’absorption. Le transit est également favorisé par cette flore microbienne.


Immunitaire: C’est notre intestin qui abrite 80 % de notre système immunitaire. Ce qui explique aisément que lorsque notre intestin n’est pas au mieux de sa forme notre immunité est alors en baisse.


Métabolique: Synthèse des acides gras à courte chaine. Métabolisation du tryptophane (acide aminé essentiel précurseur de la sérotonine, et de la mélatonine).


Neurologique: Synthèse de neurotransmetteurs, environ 80 % de la sérotonine est synthétisée dans l’intestin. Elle a de nombreux effets sur le transit et la régularisation des sécrétions digestives.

Synthétise certaines vitamines: Certaines bactéries intestinales synthétisent des vitamines comme K2 et certaine du groupe B.


Neutraliser les toxines: Un microbiote en bonne santé sera en capacité d’éliminer les toxines. Il a ainsi un rôle de détoxication au même titre que le foie.



 

Ce qui peut nuire à notre microbiote



Naturopathie réflexologie plantaire Lormont Cenon Bordeaux consultation hygiène vitale



Quand les bactéries sont moins nombreuses et moins diversifiées, ou que l’équilibre est rompu entre les bonnes et les mauvaises bactéries, il y a « dysbiose », alors peuvent survenir ballonnements, gaz nauséabonds, selles défaites, haleine putride, crampes abdominale, et baisses d'efficacité du système immunitaire.


Par conséquence si vous voulez prendre soin de votre santé il faut prendre soin de son microbiote.


N'hésitez pas à demander l'avis d'un professionnel de la santé et en complément d'être suivi par votre naturopathe !


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page